Vignette l'équipe Thontshirt
Vignette l'équipe Thontshirt

Oyé Oyé, permettez-nous de vous présenter l’histoire de Thon t-shirt. Il était une fois, dans un passé pas fort fort lointain du tout (à cette époque, la terre était déjà ronde), deux jeunes frères sudistes. S’abreuvant autour d’un rafraichissant Ricard (ou deux), ils se fixèrent une mission : distribuer une ribambelle de bonne humeur autour d’eux. Pour parvenir à leurs fins, ils décidèrent de s’aider d’un bout de tissu magique, plus connu sous le nom de t-shirt. A travers ce support, ils révèrent de transmettre leur humour de génération en génération.
Il est maintenant temps de découvrir le profil hors du commun de ces étranges protagonistes :

Photo kevin Thontshirt
vignette kevin thontshirt

Par où commencer… Kevin est le responsable web de Thon t-shirt, mais il préfère dire ‘’Directeur Web’’ 😜 ! Sa phrase préférée, « t’inquiète je gère » lui permet de respecter le planning à la seconde près. On ne va pas se plaindre vu que c’est toujours impeccable ! Tous les midis c’est la même routine, que ce soit des pâtes, du poisson, du poulet, des légumes, c’est toujours meilleur avec du ketchup. Attention aux prétendantes de ce beau jeune homme, n’envisagez pas de l’inviter au restaurant si il n’y pas cette onctueuse sauce tomate à la carte ! Très sensible au froid, Kevin a toujours du mal à se remettre de la fiesta du weekend.  (D’ailleurs si vous le croisez sur le dancefloor, rappelez-lui de ranger les biscotos et de mettre un pull : signé mamounette). Malgré ça, on l’aime bien et c’est quand même un vrai bosseur, qui fait tout pour te permettre d’avoir THON t-shirt !

Photo greg Thontshirt
vignette greg thontshirt

Voici l’heureux papa du groupe depuis 2016. C’est lui qui s’occupe de la partie gestion et production de Thon t-shirt. Ne l’attendez pas, il est sur la route. Malgré ses dix minutes de trajets quotidiens à travers la campagne, il trouve le moyen de tomber dans les bouchons ! A peine arrivé, Greg doit déjà préparer le café.. Il n’avait qu’à être meilleur au basket. (Oui oui, chez nous, celui qui perd au basket fait le café). On va dire qu’il est difficile de dissocier sa main gauche et sa main droite ! 
Actuellement au « régime » et à la recherche d’un corps de rêve, Greg a du mal à faire la différence entre légumes et chocolats. Cela ne l’empêche pas d’être adorable, et d’avoir une imagination débordante pour vous concocter les plus beaux modèles !

Photo greg Thontshirt

Mais la tâche à accomplir étant trop importante, deux fidèles compagnons les rejoignirent dans cette belle aventure :

Photo Lise Thontshirt
Vignette lise thontshirt

Découvrons maintenant la petite (1m50, sur la pointe des pieds) touche féminine de l’équipe, Lise ! Elle débarque de son cher village gaulois. Ne vous risquez pas à critiquer son petit paradis, car du haut de sa petite taille, elle sait se faire respecter. Dès son arrivée, elle a su trouver du réconfort auprès de Greg… et de la machine à café. Et oui, le basket n’est pas sa spécialité à elle non plus. Elle préfère poser devant l’appareil photo et faire le mini mannequin pour Thontshirt. Une inspiration qui lui est propre, permet à cette demoiselle de créer des modèles originaux tirés d’histoires vraies (son préféré : petits seins mais grand cœur, allez savoir pourquoi). Lise apporte stabilité et sérénité dans cette terrible meute de loup.

Photo Marc Thontshirt
Vignette marc thontshirt

Complétons l’équipe avec Marc. Un peu tête en l’air, il lui suffit d’un joli papillon pour être distrait. Mettez-lui un tableau excel devant les yeux et cela inversera la tendance (sauf si le papillon est vraiment trop joli). Si vous avez la chance de nous voir sur les réseaux sociaux, c’est grâce à lui, et si ça ne vous plait pas, vous pouvez directement le contacter afin de vous plaindre. Athlète à ses heures perdues, Marc est doté selon Kevin d’un corps « rigolo », mais ça l’importe peu, car selon sa maman « c’est le plus beau des petits garçons ». Si certains préfèrent le ketchup, Marc est, quant à lui, un fan de la première heure des pastabox Monique Ranou. Son plus grand rêve est d’ailleurs de la rencontrer.

Photo Marc Thontshirt